Aigle commun

Myliobatis aquila (Linnaeus, 1758)

Classe : Elasmobranchii Ordre : Myliobatiformes Famille : Myliobatidae Sous-Famille : Myliobatinae Genre : Myliobatis

  • 39
    observations

  • 0
    commune

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    2020

  • Dernière observation
    2023

Blaison Antonin - Cardon Jean - Desbonnes Océane - Gilbert Tania - Leglise Juliette - Malen Marine - Schilling Claude - Stéphan Dompé

Informations sur l'espèce

Cette raie peut mesurer jusqu’à 180 cm LT (disque : 100 cm) pour un poids maximal de 29 kg. Sa face dorsale est gris foncé à marron, alors que sa face ventrale est blanche. Sa longue queue noire et fine peut être deux fois plus longue que le corps, et est dotée d’un aiguillon venimeux. Elle a de larges nageoires pectorales en pointe et un museau terminé par un rostre épais et arrondi comme un bec de canard. Elle se différencie de la raie aigle ocellée (Aetobatus ocellatus) par l’absence de taches blanches sur sa face dorsale.
Cette espèce vit en milieu pélagique à des profondeurs comprises entre 0 et 300 m. On la rencontre souvent dans la colonne d’eau.
Non renseignée pour le moment
Sa reproduction est ovovivipare. La maturité sexuelle des mâles est atteinte pour une taille de 40 cm LD (largeur du disque) et celle des femelles pour 60 cm LD. La gestation dure 6 à 8 mois, la femelle met bas 3 à 7 petits.
CR (critically endangered)
Holorhinus aquila Fowler, 1941 | Leiobatus aquila (Linnaeus, 1758) | Myliobatis cervus Smith, 1935 | Myliobatis equila (Linnaeus, 1758) | Myliobatis noctula Bonaparte, 1833 | Myliobatus aquila (Linnaeus, 1758) | Raia rhombus Larrañaga, 1923 | Raja aquila Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles